La médiation en matière de construction

L’acte de construire se caractérise par une multiplicité d’intervenants (prêteurs, promoteurs, maîtres d’ouvrages, maîtres d’œuvre, entreprises de travaux, assureurs etc.). Ils doivent tous œuvrer ensemble pour la bonne réalisation de l’ouvrage. Il est donc essentiel de préserver entre ces intervenants une bonne entente et une certaine cohésion tout au long de l’opération.

L’utilisation de la médiation constitue le meilleur moyen de remplir cet objectif.

Tout d’abord, dès le lancement de l’opération, elle peut être instituée comme mode de résolution privilégié des conflits pouvant naître en cours de chantier. L’intervention rapide du médiateur garantit aux intervenants un règlement rapide de leurs litiges sans altérer leurs relations,  leur permettant de poursuivre l’opération dans les meilleurs conditions.

Ensuite, en fin de chantier, elle permet de régler définitivement les conflits liés à l’établissement des décomptes et/ou à la responsabilité des constructeurs, dans des délais restreints, en évitant une procédure contentieuse longue, coûteuse, fastidieuse, et souvent insatisfaisante pour les deux parties.

Surtout, elle permet à des partenaires d’affaires habituels de sortir du conflit généré par un chantier sans impacter ni les autres chantiers qu’ils gèrent ensemble, ni leurs relations d’affaires.

La médiation est ainsi particulièrement adaptée au monde de la construction. Elle est d’ailleurs de plus en plus intégrée dans les contrats de construction, qui l’érigent en mode privilégié de résolution des litiges.

Pierre JAKOB intervient très régulièrement en matière de construction, tant en conseil qu’en contentieux. Cette connaissance du domaine lui permet d’offrir un accompagnement dans tout processus de médiation particulièrement adapté aux enjeux, qu’il connait parfaitement.